Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Deux évènements tragiques en un mois dans ce qui était un paisible quartier

* un incendie de garage situé en plein centre, des immeubles entiers évacués, des riverains choqués de n'avoir pas été écoutés .
En effet aprés des mois et des mois, la vente de véhicules sur le domaine public, les nuisances sonores, les altercations entre vendeurs/acheteurs ou vendeurs/riverains... La chose était connue de tous.
Aujourd'hui cet incendie a bloqué la rue des Perrières pendant des semaines entières, le temps de permettre enfin la démolition de ce garage jugé dangereux.
* Puis ce fut un règlement de compte avec des armes à feu...
* Maintenant les jeunes qui squattent l'espace de jeu et suscitent un tapage nocturne.
Difficile dans ces conditions de dormir paisiblement.

Les riverains ont décidé de se mobiliser afin de se faire entendre ce samedi 27 septembre  2008 afin
* d'être ENFIN écouté par la mairie et ses élus
* de les alerter sur l'insécurité grandissante
* de les engager à aller à la rencontre des jeunes (pourquoi pas lors des réunions des état généraux de la jeunesse, car ces jeunes là ne sont pas adhérents des centres sociaux, eux... et donc sont certainement la population à cibler pour dialoguer dans le cadre de la démocratie participative!)
* Le maire a, soi-disant, reçu 470 personnes... nous, nous attendons  toujours un RDV depuis des mois et des mois (journal local du 29/09/08)
* Pourquoi ne sommes-nous jamais au courant de ce qui est décidé pour notre quartier ? Qu'entendez-vous par démocratie participative ? Quand allez-vous  nous prendre en compte ?
* Comment évaluer le préjudice moral et la fatigue ?
* Les médiateurs ne pourraient-ils pas surveiller ces aires de squatt ?

Autant de questions restées sans réponse à ce jour !
Mais l'espoir fait vivre. Votre maire n'est-il pas à l'écoute de chacun de ses contribuables ? de ses électeurs, de ses habitants, de ses Appelous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article