Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Selon  les témoignages d’élèves et de parents d’élèves, qu’il convient de confirmer, M. Petit, maire de Firminy, serait intervenu dans une classe de seconde au lycée Albert Camus, sous la responsabilité de Jean Manuel Morilla, professeur d’espagnol, élu lui aussi à Firminy.

« Les élèves se plaignent depuis plusieurs semaines du manque de chauffage dans les classes. Marc Petit, maire de Firminy, intervient pour  expliquer  aux élèves que la situation financière de la ville de Firminy ne permet plus de chauffer convenablement l’établissement. »

 Comment peut-il ignorer en temps qu’élu que le budget des lycées relève du Conseil Régional, et ne sait-il pas qu’il est voté chaque année par le conseil d’administration du lycée ?

«  Il  aurait  ensuite parlé  du mouvement lycéen en se félicitant de la distribution d’un tract des jeunes communistes ».

Comment accepter dans l’école de la République l’endoctrinement des enfants de 15 ans sans l’accord parental ? 
Si les enseignants revendiquent à juste titre leur liberté pédagogique, elle a pour conséquence l’obligation morale d’éviter tout prosélytisme et toute manipulation des jeunes consciences.

Si ces faits sont confirmés et avérés, nous  ne pouvons qu’être  choqués par de tels agissements et invitons les parents à demander des comptes.

Suite aux témoignages crédibles, nous avions mis en ligne cette information.

http://www.zoom42.fr/actu/ACT_detail.asp?strId=27536 
(cliquez sur le lien ZOOM 42 pour une première confirmation?)


Depuis nous avons interrogé le proviseur du lycée qui interroge ses personnels. M. Morilla dément.

M. Morilla s’est adressé à la Police (main courante ou dépôt de plainte ?).

Nous publierons les réactions et explications des uns et des autres, mais jusqu’à preuve du contraire nous considérons le témoignage des élèves et de leurs  parents comme crédibles.

Affaire à suivre… mais il n'y a rarement de fumée sans feu !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BOURRAT MAURICE 25/01/2009 00:35

Chers amis,
C'est de plus en plus fort à Firminy. Malgré que ce ne soit pas risible,on pourrait assister chaque jour "Au théâtre ce soir" avec Jean le Poulain. Malheureusement, c'est l'avenir qui est en jeu et là ce n'est plus risible. A firminy celà va être la révolution.
Avec mes amitiés
Maurice

BOURRAT MAURICE 25/01/2009 00:35

Chers amis,
C'est de plus en plus fort à Firminy. Malgré que ce ne soit pas risible,on pourrait assister chaque jour "Au théâtre ce soir" avec Jean le Poulain. Malheureusement, c'est l'avenir qui est en jeu et là ce n'est plus risible. A firminy celà va être la révolution.
Avec mes amitiés
Maurice

petit6loupsalut 24/01/2009 23:14

salut a tous
Noir c'est noir il n'y a plus d'espoir en cette année 2009 telle eset la devise de monsieur maire.
Cette personne doit dépressive pour décrire la situation avec autant de pessimisme. Mais comme dirait mon grand-père tout ce qui et excessif et dérisoire.Qu'ont donc les élus de la majorité municipale pour etre aussi vindicatifs?Ils s'étonnent que l'opposition boycotte les conseils municipaux ou s'en aille avant la fin.Ce qui m'étonne c'est qu'ils s'étonnent, allons la majorité reprenez vous et surtout réfléchissez,comme dirait mon miroir.Mais quand l'opposition demande des rapports ou des documents on les lui refuse ou alors on en donne qu'une partie et me parlons pas des invitations qui sont oubliées ou qui arrivent en retard et je ne parle pas des courriers ouverts par erreur,une fois passe, plusieurs fois, c'est de l'espionnage. ils font la morale à leur opposition de qui se moque-t-on des des appelous bien sur mais c'est aussi mépriser la partie de la population que représnte l'opposition.SI un président d'association invite l'opposition ou le Député alors il se fait remonter les bretelles par la mairie et bien sur danger pour les subventions me parlons pas des fonctionnaires qui se font sermonner si jamais ils se font prendre à saluer ou a parler a un élu de l'opposition. Charité bien ordonner commence par soi meme, à méditer à la marie et surtout par le directeur de cabinet de monsieur le maire
Bonne année 2009,voyez le verre a moitié plein plutot que le verre a moitié vide,soyez positif.La vie et belle malgré tout; comme dirait un chanteur la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie.
A bientot sur le blog?il y en a encore a raconter sur cette majorité municipale
petit loup

une eleve de seconde 24/01/2009 19:55

je sui dan la class de seconde don il dize soidizan k m.peti est venu dan notre class
ceci est complètement inventé
ce n'est kune mauvaize plaizantrie ( je supose)
g t la ce matin la avec lassistante et m.Morilla mais c'était les 2 seul adultes présent

ANONYME 23/01/2009 13:41

bonjour, en voyant cet article,je me rappel mes bon souvenirs de lycéen à jacob holtzer, avec ce chere et tendre maire en prof d'économie.
J'ai hélàs pas retrouvé mes cours de l'époque mais je peux vous affirmé qu'on se rapprochait plus d'un discours cherchant a destabilisé les lycéens que de les instruires, n'hésiter pas a faire la grève.... Il mettait en cause par exemple que les patrons, artisans....c'est d'ailleur à eux que j'ai pensé qu'en j'ai appris qu'il était élus.