Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Cette page est pour vous, laissez nous vos commentaires sur le débat télévisé de TL7 du 12 février 2009.
Vous voulez revoir ce débat ?

Cliquez sur le lien :
http://www.tl7.fr/Finances-de-la-ville-de-Firminy.html
 (émission grand angle)
M. le maire était accompagné de son adjoint aux finances...qui est resté...dehors !
Pourquoi tant de mépris ? et si peu de confiance en vos adjoints ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JOELLE chalencon 20/02/2009 17:28

A propos du Patrimoine Le Corbusier et de son Unité d’habitation à Firminy….


A la veille de la reconnaissance mondiale de l’œuvre « corbuséenne », il semble opportun d’évoquer le territoire sur lequel a été érigé un de ses fleurons. C’est Chazeau, petite commune éphémère devenue quartier de Firminy, ville qui participe de la gloire de l’illustre architecte.

Du haut de la colline qui sépare la mère et la fille, domine cet édifice étrange, « Unité d’habitation » gigantesque que d’aucuns plus au sud appellent « la Maison du Fada » . La nuit tombée, le quadrilatère bétonné prend l’allure d’un paquebot illuminé et cette perspective depuis Chazeau ajoute au seul spectacle d’une mer étoilée un air irréel et fantastique. C’est ainsi qu’il faut voir ce rescapé des années « Claudius Petit » tant décrié tellement ce concept s’accorde mal avec les pavillons modestes mais élégants de Chazeau. Malgré cela et avec le temps, l’exceptionnalité de cette réalisation « du Corbu » confirme ses valeurs : patrimoniale, historique, touristique, économique et sociale. C’est aussi un liant politique car vecteur de progrès de la vie appelouse. Qui pourrait s’opposer à la magnifique publicité qui profite à Firminy et sa région ?

Alors une question se pose : Claudius Petit était-il visionnaire ? Chacun aura sa réponse, la polémique a peut-être assez duré puisqu’il n’est pas possible de remonter les vieux quartiers abattus pour cause d’insalubrité et d’urbanisme avant-gardiste. La rancune est tenace et elle pouvait se concevoir devant la dévastation qui condamnait les rues à présenter deux facettes suivant le côté de trottoir que l’on empruntait. Aujourd’hui l’harmonie semble revenue, il faut dire que les flux d’immigration ont cessé et que la recherche de l’espace vert s’accommode assez de l’urbanisme des années soixante. Au plan social, il n’y avait pas d’autres choix pour loger ce surcroît de population du moment que le voisinage ne suffisait plus à alimenter les industries des vallées de l’Ondaine. Chazeau a souffert de cette concurrence installée à sa porte et même « sur ses terres » et aurait pu d’ailleurs disparaître si le programme corbuséen avait été mené à son terme.

Englobée dès 1959 dans Firminy, Chazeau s’est affirmée dans son rôle de faubourg résidentiel paisible accueillant toutefois des entreprises à taille humaine . Il est donc légitime de faire valoir l’origine du territoire sur lequel l’Unité Le Corbusier est installée : elle domine et protège Chazeau !

Joëlle Chalancon,
Le 6 février 2009

Auguste C 16/02/2009 15:13

Retraité, ancien comptable, j’ai suivi votre débat sur TL7. Je suis effaré par les certitudes de M Marc Petit qui déclare publiquement qu’un placement coûte chère à la ville de Firminy.
J’ai également appris qu’il était professeur d’économie ? Où a-t-il eu son diplôme ?
Il y a vraiment un problème de recrutement de professeurs à l’éducation nationale. Je comprends mieux maintenant les difficultés que nous rencontrons dans les banques.
De plus M Petit ne sait pas compter. Pour faire simple, 10 millions d’emprunt contractés par M Ciniéri, placés, gérèrent des dividendes, 3,5 millions de dettes de M Outin fin 2001, cela fait 13.5 millions, moins (-) 8.5 millions d’excédent, pour cela fait 5 millions.
13 millions de trésorerie disponible.
M Petit peut donc rembourser l’emprunt, payer la dette de M Outin et il lui reste les intérêts perçus en recette.
M Petit ou avez-vous eu votre diplôme ?
Auguste C.

Pierre D 16/02/2009 15:12

J’ai suivi le débat de TL7 et l’enquête de FR3.
Si, comme le dit M Petit, M Ciniéri n’a pas digéré sa défaite, lui par contre, M Petit, n’a certainement pas digéré la très bonne gestion de M Ciniéri et surtout, M Petit, n’a pas digéré les 8,5 millions d’excédent de la ville de Firminy et les 10 millions d’emprunts à taux bas que M Ciéniéri lui a laissé.
Pierre D.

J.R 16/02/2009 15:06

Ou est-il donc ?



OU est passé le maire de Firminy ?

OU est le conseiller général ?

OU est le vice président de Saint Etienne métropole ?

OU est le président du syndicat des barrages ?

OU est le vice président du syndicat inter communal de la vallée de l’Ondaine ?

OU est l’administrateur en chef de l’hôpital de Firminy ?

OU est l’administrateur en chef de l’office d’HLM de Firminy ?

OU est le professeur d’économie du lycée Jacob Holtzer ?

OU est passé Marc Petit ?

Tout ! Oui tout les appelous se posent la même question.

Personne ne sait.

Personne ? Sauf un petit appelou courageux qui vient d’entendre que le maire était parti en vacances.

Quoi ! Me diriez-vous, Marc Petit aux sports d’hiver, aux frais des appelous ?

Non ! Ce n’est pas vrai c’est surement un mensonge !

J.R.

union pour Firminy 16/02/2009 14:55

Bonjour,

Bien évidemment, j'ai pu suivre le débat. Presque un dialogue de sourds, nourri de quelques idées fixes sur un prétendu désastre financier.

Curieux, l'histoire des 6,5% d'augmentation des impôts par an qui serait nécessaire pendant plusieurs années pour garder la tête hors de l'eau : quelques jours plus tôt, j'ai entendu tenir à peu près le même discours par un certain Faverjon dans une séance publique à Unieux ; il s'est fait recadrer par M. Soutrenon, conseiller municipal sortant, avec de solides arguments contre ce catastrophisme.

Mais je m'interroge sur ce parallélisme de pronostics entre Firminy et Unieux : y a-t-il un mot d'ordre commun ? une source commune ? Un rite administratif ?

En tout cas, le fais le pari que ceux qui croiraient à ces sombres discours entendront parler dans cinq ans d'un remarquable redressement, par des gens enfin compétents, après avoir subi pendant les trimestre précédents la litanie des obstacles comptables à la tenue des promesses électorales de 2008.

En tout cas, bravo pour le rétablissement de la vérité sur la situation financière, mais un doute : il ne convaincra pas ceux qui ne veulent pas l'entendre. Sectarisme, quand tu nous tient ! Comme toujours, il est très difficile de faire changer une opinion. Mais les mises au point s'imposaient à l'intention de ceux qui pouvaient se poser des questions....
Bon courage...Renée

un appelou outré par MP 16/02/2009 11:09

J'ai rencontré un élu de l'équipe à Dino CINIERI,avec qui j'ai parlé du débat et notamment des 146000€ gagné sur les assurances! Quelle ne fut pas ma surprise non pas sur les chiffres mais sur la réalité des personnes qui ont fait cette économie!
D'aprés lui, depuis la mise en place de la concurence via les marchés publics l'équipe de Mr CINIERI à fait d'énormes économies!
Pour la petite histoire sur les assurances non seulement il y a eu mise en concurence mais également mise à jour des biens à assurer.
Dès 2002 l'équipe et les techniciens ont fait les recherches nécessaires pour assurer des bâtiments et des véhicules qui ne l'étaient pas depuis des années et de ne plus assurer certains véhicules qui n'éxistaient plus!........et MP nous parle de gestion (celle des communistes d'avant 2001 était ...comment dirais-je...originale peut être!!!!...)

J.R 15/02/2009 10:17

En lisant le journal « le menteur » comme le surnomme les appelous, j’ai appris avec une certaine surprise, qu’il y avait 38 personnes à Firminy qui payent l’impôt sur les grandes fortunes. Il ce dit aussi qu’un élu de la majorité appelouse ferait parti de ces 38 personnes ?
Et oui c’est incroyable ! Mais ne serait-ce pas le « pauvre » maire communiste Marc Petit ?
J.R.

J.R 15/02/2009 10:16

Je vous propose une devinette
- Mon premier dit : je m’enrichis sans rien faire
- Mon second à pour devise : mentir et sévir
- Mon troisième fait le contraire de ce qu’il dit
- Et mon tout c’est …………
- Le Petit Marc

J.R.

BOURRAT MAURICE 14/02/2009 23:01

Mon cher Dino et Cyril ainsi que la présidente de UPF
Quel débat ! Je tiens à vous féliciter tous même les personnes que n'ai pas nommé car je ne connais pas tous les noms. Soyez fier de votre futur Maire car il n'y a pas de doute, Dino ne peut que gagner avec vous bien sûr mais je serais présent au Comité de soutien. Ce débat tant attendu a enfin eu lieu. Bravo Dino, mais je pense que M. PETIT ne connait pas la page 17 car je me suis régalé (c'est digne de Pagnol). Il est certain que mes amis appelous se sont fait berner mais ils vont se réveiller j'en suis certain et vous êtes tous une équipe formidable. Je regrette l'absence de l'adjoint aux finances. Avait-il peur ou a t-il évincé par M. PETIT ? Dino il faudra prévoir d'autres débats de ce jour lorque il y a aura des mensonges de ce genre.
BRAVO A TOUS ET A DINO ET BRAVO LES APPELOUS QUI SOUTENEZ l'UPF.
Mes amitiés
Maurice

C. Manu 14/02/2009 22:04

Je suis comme les gens qui on posté avant,je pense
que MR le maire ne dit pas la vérité et essais de
noyer le poisson dans l'eau.