Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Enseignement : Collège des Bruneaux


 

Rappel : la gestion  des collèges appartient aux Conseils Généraux

 

329 000 euros consacré à la réfection des fenêtres d’un collège appelou .

Marc Petit s’en félicite, mais ne vote jamais le budget du Conseil Général.

Deux positions, deux casquettes, une presse élogieuse et une énième fourberie.

 

Départ surprenant du directeur après un jour de rentrée scolaire. Arrivée rapide d’une remplaçante  doublée curieusement d’un « médiateur ».

Demandé par qui ?

Pourquoi ?

Le terme médiateur fait dangereusement penser aux zones classées à risque dans les banlieues difficiles.
D’ici à ce que l’on nous propose une ZEP (zone d’éducation prioritaire), il n’y a qu’un pas.

Quelles conséquences pour nous ?
C’est encore une façon de dévaloriser Firminy Vert et donc l’image de Firminy dans son intégralité avec les conséquences UNESCO  qu’on vous laisse imaginer.

A propose de médiateur… on avait déjà posé la question pour le médiateur du pôle culturel.

 

Ecole Waldeck Rousseau.
Toujours occupée et vos élus d’opposition soutiennent ce mouvement.

Dès son passage à la Tv, le maire (qui était déjà arrivé en retard comme à son habitude),  s’est excusé de ne pas pouvoir rester plus…

"pour pouvoir s’occuper de ses enfants"...


A quoi servent les chèques emploi services ?

Sinon  à procurer du travail à ceux qui en recherchent.

Nous croyions que le maire tenait à ce que chacun puisse travailler ?

A titre individuel il pourrait être employeur.

Le cumul de ses mandats, s’ils ne lui laissent pas de temps pour sa famille en pleine journée, devraient au moins lui permettre d’employer une personne et à contribuer à la relance de l'éconmie par le travail.

Mauvais  maire  mais bon père ! Bravo !

Brevet d’état.

Nous les avions instaurés, on nous dit qu’ils ont été déstructurés ?

Qu’en est-il ?

Que deviennent ces jeunes gens ?  

 

Feux d’artifices.

Nous gardions un souvenir heureux de cette grande  fête populaire dans le stade prestigieux, archi comble du Corbusier. 

Quelle tristesse cette année !

Bien sûr tout de suite après les émeutes et le mauvais temps aidant il était difficile et inconvenant de faire la fête le 14 juillet… d’autant plus que le maire n’aurait pu y assister (vacances obligent).

Mais cette année, quelle honte !

Environ 100 personnes présentes au Pinay !

Qui le savait ?

Mauvaise communication.  

En tout cas les premières détonations  ont effrayé les voisins pensant que les émeutes recommençaient !

Combien cela a-t-il coûté à la ville pour le plaisir de ces quelques « initiés » ?

100 / 18 500 Habitants… on vous laisse faire le calcul !

Insécurité

Mais des feux, il y en a eu d’autres… et non relatés. Pourquoi ?

Tour de Layat : 2 voitures incendiées en plein jour (14h)

Une cave aux abattoirs….

Et nous ne savons pas tout…

"La faute au manque de  policiers "(dixit le maire en réunion publique)

L’insécurité du parc Vincent Brunon est toujours d’actualité.

Certes ce n’est peut être pas le rôle de la police nationale, mais qu’attend le maire pour mobiliser les ASVP qui sont, eux, sous sa responsabilité ?

 

Le Mail

Scandale !

Une lettre anonyme est toujours scandaleuse. Le maire et le journal ont juste omis d’en publier la teneur.

Mais que dit  ce « corbeau » ?

Dénoncer l’incurie de la municipalité pour résoudre dans l’urgence les problèmes quotidiens des habitants et usagers du centre commercial et  du Grand H ?

« JE » ne veux pas céder « au chantage ».dit M. Morilla.

 Mais de quel chantage s’agit-il ?

Qui dit chantage dit «marché» ou échange.

 Quels en sont les termes ?

Sans précisions il ne nous reste que les suppositions.

Echanger quoi contre quoi ?

Qui contre qui ?

Que peuvent apporter les habitants en échange des travaux indispensables ?

Ils demandent sûrement un peu de considération,  de respect. 

Quand publiquement M. Morilla dit « si la ville doit faire des aménagements, elle en fera »

Bien sûr qu’il faut en faire !

Il a fallu deux mois pour qu’il s’en aperçoive ?

Et il ajoute : «qu’il ne connait pas le gérant du SPAR », là on peut être scandalisé ! C’est du mépris pour les victimes et les habitants du quartier, monsieur le futur adjoint.

 

Grâce à l’action du député, les commerçants du Mail ont touché  les 1500 € comme annoncé dans la presse.

Les commerçants ont bénéficié du RSI (Régime Social Indépendant qui prend en compte cotisations et charges des commerçants).

Est-ce qu’à travers le CCAS (Conseil communal d’action sociale), la ville est intervenue auprès des victimes ?

Nous aimerions un éclaircissement public …

A quand la transparence ?

 

Travaux :

Place du marché : Que de travaux inutiles, que de mécontentement des usagers et  des commerçants non sédentaires…

Qui  avait entendu parler de ces travaux, le comité de quartier était-il au courant ?

Rentrent -ils  dans le budget des investissements spécifiques au conseil de quartier du centre ?

 Ils vont être contents de le savoir.

Est-ce une avance sur ce budget ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Béatrice 29/09/2009 17:33


Ayant été présente lors de l'occupation de l'école Waldeck Rousseau, je tiens à préciser que le Maire a été à nos cotés dans toutes nos démarches et souvent tard le soir. Je suis adhérente UPF mais
ne me reconnais pas dans cette démarche.


delorme alain 29/09/2009 16:37


l'empereur des menteurs(marc petit)maire de firminy n'a aucune honte à s'approprier les actions des autres tous le monde le sait .regardez vos impôts locaux et vous verrez le coup de massue fiscale
que vous avez reçue mais là ,au miracle, ce n'est pas lui, avec cette cancorne, il faut s'attendre a tout,pourtant c'est bien sont équipe qui a voté les impôt locaux.entre nous qu'il se félicite
que le budget du conseil général soit voté tant mieux ,il ne doit pas savoir que le conseil général a une majorité de droite.Que le petit marc ne vote pas le budget c'est sot.les appellous sont
bien mal barrés avec un capitaine pareil ,gare au naufrage.


LE RENARD ROUGE 25/09/2009 23:08


c'est qui;qui votent les subventions octroyé au conseille general ???????? peut etre a l'assemblé national