Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union pour Firminy

Liste d’Union pour Firminy opposition municipale

« Si l’autorité n’a pas d’oreilles pour écouter, elle n’a pas de tête pour gouverner ».

1- Il faut bien le constater : le Maire décide seul. Il ment au personnel municipal, aux associations, aux enseignants, aux commerçants, aux habitants de nos quartiers, aux élus du conseil municipal. Il manifeste son mépris aux personnes et se moque de leurs opinions et  croyances. Il refuse enfin d’assumer ses responsabilités : c’est toujours la faute des autres !

2- Firminy se paupérise et perd sa substance économique. Qu’est devenu l’élan créé entre 2001 et 2008. Qu’est devenu l’attractivité de notre ville, son rayonnement. Peut-on encore convaincre de s’installer à Firminy, d’y créer et développer une activité industrielle, artisanale, commerciale ? Le centre ville se désertifie. Vous hésitez à vous déplacer seuls : incivilités, agressions et vol à la tire, destruction de véhicules, pillage de garages…

3- Heureusement vous avez pour vous consoler dans les quartiers, dans les écoles, et maintenant dans les immeubles de l’OPH, le slogan de « Démocratie Participative ». Le Parti Communiste annonce, dans une conférence de presse à St Etienne, sa première réunion à thème, pour la campagne des municipales à Firminy, sur la Démocratie Participative, organisée par la ville, payée par les contribuables Appelous ! A votre porte monnaie, participez !

4- Mais le Maire veut vous éviter l’angoisse de la décision sur les sujets importants.

Il décide seul de l’exploitation des vieux crassiers de Layat et de Dorian transformant Firminy en Mine à ciel ouvert, avec des poussières fines chargées de métaux lourds et les 20 à 25 camions par jour pendant 10 à 15 ans

Il décide seul de l’installation en plein centre ville d’une chaufferie bois de 6 MW avec ses 3 à 4 camions par jour en période hivernale sans parler de l’évacuation des suies, des cendres et des fumées.

5- NON à l’exploitation des crassiers !  Merci aux ouvriers, techniciens, ingénieurs qui nous ont alertés sur la dangerosité d’une telle exploitation qui supposerait les mêmes précautions qu’un désamiantage. Merci à vous qui signez massivement notre pétition. Déjà en 1977, la population excédée par  les nuisances avait stoppé l’exploitation à Layat, avec le soutien du Maire Théo Vial Massat.

6- NON à un projet de rénovation du chauffage urbain qui devient de jour en jour démentiel pour la Santé des Appelous et pour les Finances de la ville. Nous ne perdons pas de vue que ces investissements ne concernent qu’une partie des Appelous. Les autres devront se débrouiller seuls pour moderniser leur mode de chauffage et isoler leur maison ou bâtiment. Comment les aider si la ville s’endette lourdement ?

Nous avons dit oui aux travaux pour la cogénération qui permet de produire de la chaleur et de l’électricité à partir de la combustion du gaz (3 Millions d’€). Nous avons dit oui à la fourniture de chaleur issue de la combustion du biogaz produit par les ordures ménagères (notre participation au plan climat de Métropole).

Mais nous disons NON au passage de notre réseau de Haute Pression à Basse Pression (3,5 Millions d’€) et à l’installation d’une chaufferie bois de grande taille  à proximité de l’Hôpital, des écoles maternelles et primaires, collèges et population du centre ville. (4,5 Millions d’€). Pour nous le bois énergie peut être une solution si la ressource en bois existe à proximité et si les accès routiers sont faciles en périphérie de ville, en tenant compte des vents dominants qui rabattent les fumées. La combustion du bois est malheureusement la plus polluante.

7- Une  priorité pour nous : la Santé des Appelous. La pollution de l’air est reconnue comme un véritable problème de santé publique. Elle augmente la mortalité cardio-respiratoire et diminue l’espérance de vie de deux années en ville. Firminy est en zone sensible (zone polluée).Nous dépassons les seuils pour les poussières (particules). La chaufferie gaz actuelle ne rejette pas de poussières, la chaufferie bois produira des poussières. La circulation des camions produit des poussières, l’exploitation des crassiers produira des poussières…Stop !

Monsieur le Maire, ne sacrifiez pas notre santé. Défendez les emplois qualifiés d’aujourd’hui qui sont menacés à Aubert&Duval et à Britton (ex Autobar)…Votre silence est incompréhensible. Nous avons rencontré les représentants syndicaux. Ils se font du souci pour un avenir proche et nous les soutenons.

Ecoutez nous, Ecoutez les Appelous.

Evelyne Giuliani, André Reynard, Gisèle Roux, Saïd Belaïdi, Agnès Bringas, Philippe Sabot, Patrick Mado, Roger Yannacopoulos.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article