Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par union pour Firminy



Réaction aux propos de M. Petit en déplacement au Congrès des Maires

Au moment où, une fois de plus, notre cité fait la une des gazettes pour des commerces vandalisés dans la nuit de mercredi à jeudi, Marc Petit s'exprime au Congrès des Maires de France sur la réforme des collectivités territoriales et clame son incompréhension vis à vis de la création du conseiller territorial :

"assurer le travail à la fois du conseiller régional et du conseiller général, je ne vois pas comment c'est possible" tout en "accusant le gouvernement de vouloir recentraliser et d'entraîner une augmentation des impôts locaux"


Il se moque des élus avec lesquels il débat.


Il oublie de préciser qu'il cumule le mandat de maire d'une ville de 18 000 habitants, le mandat de conseiller général et le mandat de vice président d'une grande agglomération...

sans parler du SIVO, du syndicat des barrages...


Il oublie de dire à ses collègues qu'il a augmenté les impôts locaux de 12 % en moyenne en deux ans, en pleine crise, privant les Appelous des moyens de résister à la crise économique.


En réalité, il s'inquiète des conséquences d'une réforme qui, en diminuant le nombre des mandats, risque de le priver de son mandat de conseiller général, sauf à expliquer à ses collègues conseillers régionaux qu'il veut leur place.

Il n'en a pas assez !

Pendant ce temps les Appelous et la population du canton sont confrontés en permanence à des fins de non-recevoir.

Lorsque nos concitoyens ont besoin d'aide, lorsqu'ils ont des projets, ils trouvent porte close.


Les élus d'Union pour Firminy

qui n'ont toujours pas obtenu le moindre rendez-vous avec un maire indisponible.

 

 
|
 

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

un adhérent au MEDEF 24/11/2009 20:18


je tiens a remercié votre téte de liste.Ainsi que tout mes copains patrons, 11 milliards dans nos poches tout en sachant que ça nous m'empecheras pas de délocaliser nos entreprises ex roumanie
slovaquie encore merci je vais passer un bon noel grace à vous


rivale 22/11/2009 23:06


Mr le maire ne serait-il pas un fervant partisan de la politique de droite? Mais oui Mesdames et Messieurs, notre président à dit "il faut travailler plus, pour gagner plus",et Petit maire en veut
toujours et encore plus, au détriment des besoins des appelous, en tous cas sa Petit(e) entreprise ne connait pas la crise!!!!!!